entrepreneur travaillant à son bureau

Le D2 : visa de résidence au Portugal pour les entrepreneurs [Mise à jour 2024]

Le D2 est un visa de résidence qui permet aux entrepreneurs, aux freelances et aux prestataires de services indépendants de l’extérieur de l’UE/EEE/Suisse d’immigrer au Portugal. Il convient aux personnes qui souhaitent créer une entreprise au Portugal, y transférer une entreprise existante ou investir dans une entreprise existante au Portugal.

  • Il n’y a aucune restriction quant à la nature de cette entreprise. (Par conséquent, si vous avez l’intention d’ouvrir un magasin, un café ou une agence de mannequins, ou de travailler en tant qu’entrepreneur indépendant, c’est peut-être votre billet d’entrée pour une nouvelle vie au Portugal.
  • Il n’y a pas d’exigence en matière de création d’emplois.
  • Il n’y a pas d’investissement minimum requis, mais vous devez disposer d’un capital suffisant pour l’entreprise que vous créez.
  • Il n’est pas nécessaire d’obtenir l’approbation d’un incubateur d’entreprises (bien que votre plan d’affaires doive être approuvé).

Grâce à cette flexibilité, le visa D2 du Portugal est considéré comme l’un des visas d’immigrant entrepreneur les plus attractifs d’Europe. Si vous souhaitez établir votre entreprise à Madère ou dans les Açores, vous pouvez également bénéficier de la législation fiscale avantageuse de ces régions. Par ailleurs, des régions comme Porto, l’Algarve et surtout Lisbonne sont des destinations de plus en plus populaires auprès des nomades numériques et des startups européennes. Pour la plupart des gens, cependant, le plus grand avantage sera de pouvoir résider au Portugal.

Le fait de résider au Portugal offre un certain nombre d’avantages pour vous et les personnes à votre charge :

  • Accès au service national de santé portugais (SNS).
  • Accès aux universités et instituts de formation portugais.
  • L’entrée et la circulation sans visa dans l’espace Schengen.
  • La possibilité de demander à bénéficier du nouveau régime portugais du NHR, le cas échéant.
  • Possibilité de demander la nationalité portugaise après cinq ans de résidence. Vous pouvez également demander la résidence permanente, bien que la plupart des gens choisissent de demander la citoyenneté.

Le D2 est l’un des nombreux visas de résidence destinés aux entrepreneurs, aux investisseurs et aux indépendants, avec le visa de nomade numérique, le visa d’or et le visa de démarrage. Dans cet article, nous examinerons les exigences du permis D2 et le comparerons à d’autres visas similaires afin de déterminer celui qui vous convient le mieux.

Aucun champ trouvé.

Coûts

Les frais d’avocat varient d’environ 895 eurospour un service plus simple à environ 3 000 euros pour un service où vous êtes accompagné tout au long de votre candidature, y compris pour assister à votre entretien AIMA (anciennement SEF) avec quelqu’un.

Il est également possible de demander soi-même le visa d’entrepreneur portugais. Toutefois, comme le D2 est un peu moins simple que les autres visas de résidence, il est recommandé de travailler avec un professionnel qualifié pour s’assurer que votre plan d’affaires est viable et qu’il répond aux exigences en termes de contribution sociale et économique au Portugal.

Type de visaMontant
Frais de justice€900-€3,000
Capital de démarrageDépend du plan d’affaires
Stabilité financière12 X 820 € pour un particulier
LogementDépend du type de logement, mais les candidats doivent tenir compte des coûts de location pour un an ou d’achat d’une propriété au Portugal.
Frais gouvernementaux90 € – frais consulaires et 155,50 € – frais de carte de permis de séjour
Assurance maladieVarie, mais s’élève généralement à 500 euros

Conditions d’éligibilité

Les personnes suivantes peuvent demander le visa D2 :

  • Les entrepreneurs souhaitant lancer une nouvelle entreprise au Portugal.
  • Les propriétaires d’entreprise souhaitant étendre leurs activités existantes en ouvrant une succursale au Portugal.
  • Les travailleurs indépendants, y compris les professionnels indépendants ou libéraux, qui souhaitent travailler au Portugal avec un contrat de travail existant ou une proposition d’emploi écrite. Cela s’applique également aux freelances et aux nomades numériques, mais les candidats potentiels devraient envisager de s’entretenir avec un avocat pour déterminer si le D8(visa de nomade numérique) serait mieux adapté.

Remarque : ce visa est destiné aux ressortissants de pays extérieurs à l’UE/EEE/Suisse (par exemple, ceux du Royaume-Uni, des États-Unis ou de l’Inde). Si vous êtes citoyen de l’UE/EEE/Suisse, vous n’avez pas besoin de demander un visa de résidence, tel que le D2. Au lieu de cela, vous pouvez demander votre certificat CRUE à votre câmara municipal local une fois que vous avez déménagé au Portugal.

Principales exigences

Le visa D2 pour le Portugal est divisé en deux catégories principales afin de répondre aux différents besoins des entrepreneurs : les entrepreneurs et les prestataires de services indépendants.

Pour les entrepreneurs

Cette catégorie s’adresse aux personnes souhaitant créer une nouvelle entreprise ou développer une entreprise existante au Portugal. Les principales exigences sont les suivantes

  • Obtenir un NIF (numéro d’identification fiscale portugais).
  • Ouvrir un compte bancaire professionnel dans une banque portugaise.
  • Création d’une société à responsabilité limitée portugaise (LDA).
  • Engager un comptable connaissant bien la législation fiscale portugaise.
  • Présenter un plan d’entreprise.
  • Ressources financières : Vous devrez démontrer que vous disposez de ressources financières suffisantes pour lancer et maintenir l’entreprise. Il s’agit notamment de couvrir les impôts annuels sur les sociétés et les cotisations de sécurité sociale. Au Portugal, les employeurs cotisent à la sécurité sociale de leurs employés, généralement à hauteur de 23,75 % du salaire mensuel. À titre indicatif, le taux de l’impôt sur les sociétés pour la plupart des entreprises du Portugal continental est de 21 %.
  • Déclaration d’investissement : Vous devez fournir une déclaration confirmant votre investissement ou votre projet d’investissement au Portugal, en précisant son type, sa valeur et sa durée. La demande de visa sera évaluée en fonction de l’impact économique, social, scientifique, technologique ou culturel de l’investissement, l’accent étant mis sur la création d’emplois au Portugal, ce qui améliorera considérablement votre demande.

Pour les prestataires de services indépendants

Ce parcours est conçu pour les personnes qui fournissent des services à des clients locaux ou internationaux, et ses exigences sont moins strictes que celles du parcours de l’entrepreneur. Il n’est pas nécessaire de créer une société portugaise ou d’engager un comptable.

Toutefois, les candidats sont tenus de

  • Obtenir un FNI.
  • Ouvrir un compte bancaire portugais
  • Fournir la preuve d’une expertise ou de qualifications pertinentes.
  • Fournir la preuve d’un contrat avec un ou plusieurs clients.

Pour ceux qui proposent des services à des clients en dehors du Portugal, il est intéressant de comparer le D2 en tant que prestataire de services indépendant au D8, ou visa de nomade numérique.

Exigences supplémentaires

  • Âge : les candidats doivent être âgés de dix-huit ans ou plus.
  • Vérification du casier judiciaire : Une vérification du casier judiciaire du pays dans lequel vous résidez et de tout autre pays dans lequel vous avez résidé.
  • Autorisation de vérification du casier judiciaire portugais : Formulaire autorisant les autorités portugaises à procéder à une vérification du casier judiciaire au Portugal.
  • Preuve de logement au Portugal : Il s’agit généralement des titres de propriété, d’un contrat de location d’une durée d’au moins un an ou d’une lettre d’invitation d’une personne résidant au Portugal qui vous offre un logement (parfois appelée « mandat de représentation »).
  • Assurance maladie : Vous êtes tenu de souscrire une assurance maladie complète pour vous-même et pour toute personne à votre charge incluse dans votre demande. Une fois que vous aurez obtenu votre carte de séjour, vous aurez accès au système public de santé portugais.
  • Exigences financières : Vous devez justifier de ressources financières suffisantes pour subvenir à vos besoins au Portugal pendant au moins un an, indépendamment des revenus de votre entreprise. En tant que demandeur principal, vous devez disposer d’au moins 100 % du salaire annuel minimum, qui est de 9 840 euros. Pour le conjoint, il faut ajouter 50 % de ce montant, et pour chaque enfant à charge, 30 %.

Procédure de demande

Voici un exemple de guide étape par étape pour la candidature au D2. En pratique,

  1. Rassemblez les documents : Créez un plan d’entreprise (pour les entrepreneurs) ou présentez un accord de travail futur (pour les prestataires de services indépendants) ainsi que d’autres documents tels qu’une preuve de fonds et une preuve de capital pour démarrer l’entreprise.
  2. Soumettre la demande : Une fois que vous avez rassemblé tous les documents requis, soumettez-les (ou demandez à un avocat de le faire).
  3. Assister à un entretien : En règle générale, vous devrez passer un entretien au consulat portugais du pays dans lequel vous résidez.
  4. Attendez l’approbation : Attendez l’approbation de votre visa de résidence, qui intervient généralement dans les 60 jours suivant l’entretien.
  5. Déménagez au Portugal : Une fois que vous avez obtenu votre visa, qui est valable quatre mois, vous devez vous rendre au Portugal et passer un entretien avec l’AIMA.
  6. Assister à l’entretien avec l’AIMA : Assister à un entretien avec l’AIMA.
  7. Recevoir le permis de séjour : Le permis de séjour (qui est normalement valable pour deux ans et renouvelable pour trois autres années) est généralement envoyé environ 2 à 3 semaines après l’entretien.

Faire venir des membres de la famille

Il est possible d’inclure certains membres de la famille dans votre demande D2 ou de les faire venir au Portugal plus tard par le biais d’une procédure connue sous le nom de regroupement familial. Un avocat peut vous conseiller sur la voie la plus judicieuse.

L’une des principales conditions pour faire venir des personnes à charge est de montrer que vous pouvez les soutenir financièrement au Portugal.

MensuelleAnnuel
Individuel€820€9,840
Couple€1,230€14,760
Couple Enfant€1,599€19,188

Pour un conjoint ou un partenaire, vous aurez besoin de 50 % supplémentaires de l’exigence principale, et pour chaque enfant à charge, il faudra ajouter 30 % supplémentaires. Vous devrez également justifier d’une année d’épargne (par exemple 9 840 euros pour une personne seule ou 14 760 euros pour un couple).

En règle générale, les membres de la famille suivants peuvent être inclus dans une demande D2 ou un visa de regroupement familial (D6).

  • Partenaire ou conjoint de longue date.
  • Enfants à charge.
  • Parents à charge.

Pourrai-je demander la citoyenneté ?

Après cinq ans de résidence au Portugal, vous pourrez demander la nationalité portugaise par naturalisation. Ceci s’applique si vous avez le visa D2.

Il est même possible que vous puissiez déposer votre demande plus tôt. À partir de 2024, le compte à rebours commence à partir du moment où vous déposez votre demande de résidence, et non pas lorsque vous obtenez votre carte de résidence à la suite de votre rendez-vous à l’AIMA. Par le passé, il fallait parfois attendre 6 à 12 mois avant d’obtenir son permis de séjour.

Désormais, lorsque vous vous installerez au Portugal, vous aurez déjà accumulé au moins quelques mois qui compteront pour l’obtention de la citoyenneté.

Exigences linguistiques

Il n’est pas nécessaire de parler portugais pour obtenir le visa D2, mais il est évidemment recommandé d’apprendre cette langue, surtout si vous envisagez de faire des affaires avec des entreprises ou des clients portugais.

Un bon objectif initial à atteindre est le niveau A2 en portugais. C’est le niveau minimum dont vous aurez besoin si vous décidez de demander la nationalité portugaise et la résidence permanente par la suite. Toutefois, si vous dirigez une entreprise au Portugal, vous devriez essayer d’atteindre au moins le niveau B2 dès que possible, si ce n’est le niveau C1.

Lisez la liste complète des cours qui couvrent le portugais européen A2 ou lisez notre guide complet pour apprendre le portugais européen.

DébutantA1ACESSONiveau de survie
DébutantA2CIPLEBon, mais niveau de base
IntermédiaireB1DEPLESe débrouiller avec une relative facilité
IntermédiaireB2DIPLEAssez à l’aise
AvancéC1DAPLETrès confortable
AvancéC2DUPLEEn principe fluide

Autres visas

Nom du visaDestiné àCapital requisSalaire requisConditions de séjour physique
D2Entrepreneurs / indépendantsAucun€8206-8 mois p/an
D8Indépendants/Travailleurs à distanceAucun€3,2806-8 mois p/an
Visa d’orInvestisseurs/entrepreneurs€500,000Aucun7 jours p/an

Le D2, comme mentionné, n’est pas le seul visa de résidence destiné aux entrepreneurs, aux investisseurs et aux indépendants.

À partir de 2024, le D8 (ou visa de nomade numérique) est le visa de résidence le plus couramment demandé par les indépendants, bien que le D2 existe également. Les exigences salariales pour le D8 sont plus élevées, mais les avocats poussent généralement les candidats potentiels dans cette direction.

D8 vs D2 : Bien que le D2 ait une option pour les entrepreneurs indépendants, le D8 est maintenant considéré comme le principal visa pour les freelances et le D2 est davantage le domaine des entrepreneurs.

Le visa doré s’adresse à la fois aux investisseurs et aux entrepreneurs. Contrairement aux visas D2 et D8, il n’exige de ses détenteurs qu’une moyenne de 7 jours par an au Portugal. C’est donc un choix populaire auprès des personnes qui souhaitent résider au Portugal mais qui ne sont pas intéressées par un déménagement permanent dans l’immédiat. C’est le cas, par exemple, des personnes qui travaillent ou gèrent une entreprise ailleurs ou de celles qui sont en voyage. Si vous êtes heureux de passer la majeure partie de l’année au Portugal, le D2 est généralement plus intéressant, car les frais juridiques et gouvernementaux pour le visa doré sont beaucoup plus élevés.

Avec le visa doré, vous pouvez soit investir dans un fonds (par exemple, un fonds de capital-risque), soit investir ou créer une entreprise portugaise.

D2 vs Golden Visa : Le visa doré est généralement privilégié par les investisseurs non interventionnistes, tandis que le D2 est destiné aux entrepreneurs. Toutefois, le visa doré vous permet d’investir dans une entreprise ou de créer une entreprise. La plus grande différence entre le visa doré et le D2 est que le visa doré ne vous oblige qu’à passer environ 7 jours par an au Portugal (contre 6 à 8 mois pour le D2).

Il existe également l’option du visa D7, qui s’adresse toutefois aux personnes disposant d’un revenu passif (pension, revenu d’une propriété locative, sécurité sociale ou revenu de dividendes).

D2 vs D7 : le D7 est destiné aux revenus passifs (tels que les dividendes ou les pensions), tandis que le D2 est destiné aux revenus activement gagnés, généralement par l’intermédiaire d’une société.

FAQ

Si je loue un bien immobilier, ai-je besoin d’un bail de 6 ou 12 mois ?

Cela dépend du consulat. Certains endroits acceptent un bail de six mois, tandis que d’autres exigent un bail de 12 mois au minimum. Remarque : même si un bail de six mois est autorisé, il peut être difficile de trouver un propriétaire qui souhaite louer pour une période aussi courte[source].

Un couple doit-il déposer une seule demande ou deux visas indépendants ?

Le problème des demandes séparées réside dans les coûts. Si un mari et sa femme demandent un D2, le montant requis est le montant principal de 50 %. Cependant, s’il y a deux demandes séparées, chacune devra présenter 820 € (le montant pour le demandeur principal)[source].

Que se passe-t-il si mon visa est refusé ?

En droit administratif portugais, il est important de rappeler que vous avez le droit de faire valoir vos arguments si les autorités sont sur le point de prendre des mesures pour rejeter votre demande[source]. Il est recommandé de travailler avec un avocat pour avoir les meilleures chances de succès.

Puis-je m’installer au Portugal si j’ai un casier judiciaire ?

Selon la loi portugaise, le délit en question doit être assorti d’une peine d’emprisonnement de plus de 12 mois pour avoir une incidence sur votre demande de D2. Il est important que vous mentionniez d’emblée le casier judiciaire et que vous rédigiez une déclaration personnelle qui mentionne non seulement le casier judiciaire, mais aussi la loi portugaise applicable[source].